Apprendre à mieux gérer le stress

Notre monde moderne est soumis à un rythme de plus en plus rapide et instable qui nécessite de s’adapter en permanence. Cette adaptation nécessite un effort, parfois considérable. Comme la vie n’est faite que de changements, le stress fait désormais partie intégrante de notre vie, et peu importe notre emploi du temps ou notre âge.

Comprendre le stress

Le stress est une réponse physiologique de l’organisme face à un danger 🚨, un agresseur ou un changement.

Lorsqu’un épisode de stress survient, l’organisme va s’adapter de façon automatique. Tous les organes vont alors se mobiliser pour lutter contre l’agent stressant :

  • Le système nerveux « sympathique » est le principe d’excitation qui prépare l’organisme à l’effort et nous permet de passer à l’action. C’est l’accélérateur 🚀
  • Le système nerveux « parasympathique » est celui qui maintient et rétablit l’équilibre. Il nous permet de retrouver le calme. C’est le frein 🛑

Si un certain niveau de stress est nécessaire car c’est un stimulant essentiel dans notre vie, à l’inverse, trop de stress nuit à nos performances et à nos capacités. Dans ce dernier cas, le système nerveux sympathique est alors sollicité d’une façon quasi-permanente alors que le parasympathique est pour ainsi dire inexistant. Il se produit alors un déséquilibre de ces deux systèmes qui, à terme, va se traduire par des souffrances physiques.

Est-ce que subir le stress est une fatalité ?

Autrefois, cette réaction de l’organisme était très utile lorsque la meilleure réponse à une menace était la lutte ou la fuite. De nos jours, il est impossible de fuir le stress. D’ailleurs, le stress est souvent une question de perception 🧐. Ce ne sont pas les événements mêmes qui sont stressants, mais la perception que nous en avons. Par conséquent, le stress étant une réaction, et non l’événement qui la déclenche, nous pouvons utiliser des moyens pour le diminuer et prévenir les effets indésirables.

Comment réduire le stress ?

Vous pouvez évacuer le stress grâce à :

  • de l’activité physique régulière, si possible dans la nature,
  • une bonne hygiène de vie,
  • la pratique de la relaxation, de la méditation en pleine conscience ou encore de la cohérence cardiaque,
  • des massages ou auto-massages,
  • une bonne nuit de sommeil.

Mais aussi apprendre à :

  • lâcher prise,
  • développer l’estime de soi,
  • développer l’intelligence émotionnelle,
  • savoir communiquer avec assertivité,
  • gérer les conflits,
  • rire et sourire de bon cœur,
  • pardonner.

Ce faisant, vous aurez confiance en votre capacité de gérer les défis qui se présentent. L’environnement extérieur aura moins d’impact sur vous et conserverez une attitude positive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.